Maxence Larrieu


Bienvenue sur mon site où je présente mon travail. Je suis docteur en musicologie, spécialisé en informatique musicale, et travail depuis quelques années en Information Scientifique et Technique, avec un fort intérêt pour la Science Ouverte. Je suis née à la fin des années 80, en France. Notez que ce site est aussi disponible en anglais.

Musicologie

Nos recherches portent sur la musique d'informatique, c'est-à-dire celle qui est produite par l'ordinateur et qui est écrite avec des langages de programmation. Ces musiques appellent un support particulier, un support numérique, qui se présente au musicologue comme un amas de lignes alphanumériques et/ou d'une multitude de boîtes graphiques interconnectées. Notre problématique générale part d'une situation, celle qui réunit un musicologue et ce support numérique. Nous posons alors la question de l'analyse musicale : comment utiliser ce support pour analyser la musique ? comment extraire de celui-ci des connaissances musicales ?
A titre d'exemple un auteur/compositeur clé dans nos recherches est Jean-Claude Risset, qui a montré dans les années 2000 que ce support numérique était une richesse pour l'analyse musicale (partition exhaustive), mais dans le même temps que la musicologie restait "mal armée pour mettre en clair" ces nouveaux supports (Risset 1998). Nos recherches visent ainsi à mettre en clair ces documents à des fins d'analyse musicale.

Notre thèse, soutenue en janvier 2018, se compose de trois parties. La première traite des spécificités des supports numériques musicaux ; la deuxième est une réponse théorique à notre problématique : nous définissons un ensemble d'outils conceptuels utiles à l'analyste ; et la dernière est une analyse musicale où nous appliquons nos outils. La pièce analysée est Jupiter (1987), pour flûte et électronique en direct, composée par Philippe Manoury.

Voir ma thèse sur hal.archives-ouvertes.fr

Réseaux : EMS, AFIM, PureData

Information Scientifique et Technique

Je travaille dans ce domaine (IST) depuis plus de 5 ans. A l'Université Paris-Est dans un premier temps et actuellement (2018 10) à l'Université d'Angers. Mon travail se situe entre des enseignants-chercheurs et la présidence de l'établissement. Je dois d'une part promouvoir l'Open Access auprès de la "communauté publiante", et d'autre part réaliser des statistiques sur la production de l'établissement. Ce domaine m'intéresse particulièrement pour les questions qu'amènent l'Open Access/Science ... à notre époque digitale, quels sont les outils dont la science à besoin ?

see the productions and trainings

Network : Conditor, Couperin, CasuHal